logo Hauptwerk.nl text Hauptwerk Retour Equipement Mp3-Demos
Klik om te vergroten
L'orgue de choeur au premier plan
Klik om te vergroten
L'orgue de choeur
1. L'église principale, dite Catharijnekerk:

Cliquez pour agrandir
Chantier de l'église en 1952

Cliquez pour agrandir
L'église principale dite Catharijnekerk à Heusden
Service national pour la collecte du patrimoine culturel, Amersfoort, objet n° 51.518

Le site de Oudheusden est habité depuis le VIIè siècle. C'était à l'origine une emplacement fortifié, un "château" sur l'ancien cours de la Meuse. Ce château, qui portait le nom "Nieuwenrooy", se trouvait sur le site actuel de l'école primaire du même nom.
L'église de Oudheusden, plusieurs fois ravagée par les français, n'a pas été reconstruite. Le cours de la Meuse et ses continuels déplacements vers le Nord, imposaient déjà au 12ème siècle d'édifier une nouvelle place forte un peu plus loin.
Dans les environs immédiats de ce château s'est développée au cours des siècles la ville fortifiée de Heusden. Déjà en l'an 1210 il est fait mention d'une église à Heusden. Nous ignorons toutefois à quoi elle ressemblait. Son clocher, de style roman, a été détruit en 1944. En 1328, l'église a été agrandie avec des bas-côtés nord et sud. On l'a également doté d'un chœur de style gothique.
En 1555 on lui a ajouté un transept et trois baies, en alternant couches de brique et de pierre. Ici encore on peut trouver des éléments de décoration en style gothique.
L'incendie de la ville en 1572 a détruit de grandes parties de l'église, qui a été minutieusement restaurée en 1579.
En 1628 une extension latérale du choeur, datant probablement de 1412, a été détruite. Son emplacement est encore visible dans la maçonnerie du mur nord. Dans les années 1637-1639, le chœur a été refait.
Lors de la retraite des troupes allemandes, dans la nuit du 4 au 5 novembre 1944, la tour a été dynamitée et détruite, ainsi que la partie occidentale de l'église. Après la guerre, le côté ouest de l'église a été fermé et restauré sobrement. Le clocher, les chapelles du bas-côté ouest et la baie dévastée n'ont pas reconstruits.
Le tracé de l'ancien édifice est marqué sur la chaussée. Dans l'église on trouve également de splendides pierres tombales, des ouvrages des XVIe et XVIIe siècles et des cloches de 1334, 1501 et 1518. Une cloche de 1412 se trouve maintenant dans le clocher.
Le mausolée de 1733, du baron de Friesheim, gouverneur de Heusden (1711-1733) est remarquable. La conception de ce tombeau est de Jacob Marot et la sculpture a été réalisée par Jan Baptist Xaverij.

D'après: Hervormde Gemeente Heusden.
2. La composition de l'orgue: ( +  indique les ajouts pour Hauptwerk)
Clavier do1 - sol5'''

01-Holpijp
02-Prestant
03-Roerfluit
04-Quint 1 1/3 Bas
05-Quint 2 2/3 Disc.
06-Octaaf
07-Subbas
08-Holpijp
09-Prestant
10-Roerfluit
11-Octaaf

Pédalier: do1 - fa3 (accroché)

8'
4'
4'
1 1/3'
2 2/3'
2'
16' + (repris de l'orgue Lohmanl
8' + (Emprunté au clavier)
4' + (Emprunté au clavier)
4' + (Emprunté au clavier)
2' + (Emprunté au clavier)

3. Informations techniques:
Pression du vent: 70 mm
Accord: La3 = environ 435 Hz. (Hauptwerk 428,4 Hz.)
Tempérament: Werckmeister III. (auquel peut, bien entendu, être substitué un autre tempérament de Hauptwerk, ou un tempérament égal)

Le pédalier de l'orgue a été conservé en l'état, mais pour pouvoir utiliser les Holpijp 8'; Prestant 4'; Roerfluit 4' et Octaaf 2' on a rajouté des tirasses individuelles pour ces jeux.
Nous y avons également ajouté une copie de la Subbas 16' de l'orgue de Lohman.
4. Système à trois voies:
Cette banque de sons a été enregistrée en stéréo (24 bits et 96 kHz) depuis 3 emplacements différents.
Le procédé technique adopté par Sygsoft permet à l'utilisateur de choisir lui-même et avec précision sa position d'écoute.
Les 3 positions de base sont:
1: Front, une prise de son très proche de l'orgue. Cela donne un son très direct qui convient bien à l'étude.
2: Milieu (Middle), une prise de sons faite à environ 3 fois la distance de l'enregistrement précédent.
3: Arrière (Rear), une prise de sons loin de l'orgue, pouvant être utilisée en mode surround.
Au moyen de 3 curseurs (gradués de 0 à 100%) il vous est possible de doser ces trois canaux à votre goût.

Cliquez pour agrandir
La console virtuelle
5. Combinaison des deux orgues:
Nous avons décidé d'ajouter un ODF spécial, à l'intention des utilisateurs de la banque de sons de Lohman, pour qu'ils puissent se servir de l'orgue de choeur comme d'un 3ème clavier.
La colonne la plus à droite sur ce panneau montre les registres de l'orgue de choeur. Les boutons marqués "P +" servent de tirasse individuelle pour chacun de ces registres.
Le jeu de curseurs placé à droite sert à régler l'équilibrage des différents voies, par rapport à l'orgue Lohman.
Ne perdez toute de même pas de vue que si vous utilisez cette option de combinaison, les deux orgues seront chargés simultanément en mémoire..
Cliquez pour agrandir
Le panneau des jeux pour les deux instruments
6. Pour finir:
La prise de sons des échantillons a été faite en janvier 2014.
Les échantillons ont été enregistrés en qualité 96 kHz et 24 bits. Pour Hauptwerk ils ont été ramenés à 48 kHz et 24 bits.
Nombre de micros: 6.
Nombre d'échantillons traités: 3954.
Nombre de fichiers pour cette banque de sons 4182 dans 130 dossiers.
Nombre de lignes dans le fichier de définition de l'orgue (ODF): 222.614

Division du travail:
Christian Boogaard : Débruitage, démos et conseils artistiques.
Johan van der Waal Dijk : traitement des échantillons et conseils techniques.
Fred de Jong : mise en page, ainsi que la rédaction de l'ODF et du site web.

Remerciements à l'organiste Jaco van de Werken pour ses contacts, photographies et conseils,
ainsi qu'à Huib de Waal, qui a obtenu l'autorisation d'enregistrer

Fred de Jong juin 2015.
  Cette page a été traduite par Gérard Lefranc ®.
  Hauptwerk.nl est une initiative de Sygsoft Holland. KvK 24400165. Dernière modification 23-06-2017